calendar, date, month
Editor's Brèves

Un peu de sagesse pour le week-end

Un petit morceau de sagesse qui nous vient tout droit d’Arnold Schwarzenegger et qui porte sur le vaccin et le complotisme. C’est traduit par mes soins :

Je dis toujours qu’il faut connaître ses points forts et écouter les experts. Si vous voulez savoir comment cultiver vos biceps, écoutez-moi, parce que j’ai passé toute ma vie à étudier comment leur donner une forme idéale et on considère que je suis le plus grand bodybuilder de tous les temps. Nous avons tous nos différentes spécialités.

Le Dr Fauci[] et les virologues, épidémiologistes et docteurs ont étudié les maladies et les vaccins toute leur vie, du coup je les écoute et je vous demande de faire de même. Aucun d’entre nous n’arrivera à les dépasser en regardant quelques heures de vidéos. C’est simple : si votre maison est en feu, vous n’allez pas sur YouTube, vous appelez les pompiers. Si vous avez une crise cardiaque, vous n’allez pas vérifier auprès de votre groupe Facebook, et vous appelez une ambulance.Si 9 docteurs vous disent que vous avez le cancer et que vous avez besoin d’un traitement sinon vous allez mourir, et qu’un docteur dit que le cancer va s’en aller tout seul, il faut toujours se mettre du coté des 9 docteurs. Dans le cas présent, quasiment tous les vrais experts dans le monde entier nous disent que le vaccin est sûr et quelques personnes sur Facebook disent qu’il ne l’est pas.

De façon générale, je pense que si le cercle de personnes en qui vous avez confiance devient de plus en plus petit et que vous vous retrouvez de plus en plus isolé, c’est le signe indéniable que vous vous enfoncez dans la désinformation. Certains disent que c’est faire preuve de faiblesse que d’écouter les experts. C’est faux. Cela réclame de la force que de reconnaître que vous ne savez pas tout sur tout. La faiblesse est de penser que vous n’avez pas besoin de l’avis des experts et e n’écouter que les sources qui confirment ce que vous avez envie d’entendre.

On notera que c’est quelque chose qu’on pourrait très bien appliquer au changement climatique : faire confiance aux experts (du GIEC, par exemple) plutôt que de n’écouter que les sources qui confirment ce que vous avez envie d’entendre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *