Banque

MaPrimeRenov’ : ces 2 points à vérifier pour que votre dossier soit accepté rapidement

Critiqué par certains particuliers pour des problèmes récurrents au moment de toucher l’aide prévue par le dispositif MaPrimeRenov’, l’Anah, son organisme de tutelle, donne quelques conseils pour permettre un traitement plus fluide de votre dossier.

Le dispositif MaPrimeRenov’ a suscité des tracas pour de nombreux demandeurs de l’aide. Ces particuliers expliquaient que souvent tout se passait bien sauf au moment de percevoir l’argent – jusqu’à 20 000 euros selon les cas – promis par l’Etat pour leurs travaux de rénovation énergétique. Fin décembre, 190 000 demandes de subvention avaient été formulées et récemment l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a livré quelques conseils, relayés par UFC-Que Choisir, pour éviter les couacs après avoir promis la régularisation des dossiers complexes.

Le créateur du compte lié à la demande MaPrimeRenov’ doit êre celui qui a demandé les devis et qui bénéficiera du versement. Des particuliers avaient signalé fin 2020 à MoneyVox des blocages liés à des RIB portant des noms différents des devis, des RIB liés à des comptes joints au sein du couple ou même des adresses différentes. « Les dossiers qui portent différents noms ou des incohérences nécessitent des vérifications par les services de l’Anah, ce qui retarde d’autant le versement de la prime », précise notamment QueChoisir.

Autre problème qui se pose : les devis sont parfois mal rédigés et ne permettent pas de savoir si les travaux entrepris sont éligibles. « Artisans et entreprises doivent décrire clairement la nature des travaux, trop peu le font. Le problème est tellement répandu que l’Anah a même songé à imposer un devis type. (…) Sur les 38 devis de travaux analysés, aucun n’était conforme à la réglementation. Il y manquait les caractéristiques précises des vitrages et celles des isolants. Quant au prix de la main-d’œuvre, il était rarement séparé de celui du matériel alors que c’est une obligation », selon l’association de défense des consommateurs.

MaPrimeRenov’ : ce que peuvent toucher les plus riches

Depuis le 11 janvier, les ménages les plus aisés peuvent déposer leurs demandes d’aides publiques à la rénovation énergétique sur la plateforme maprimerenov.gouv.fr. Les copropriétés peuvent aussi déposer des dossiers. Le montant dépendra des travaux envisagés mais les devis devront être signés par des artisans labellisés RGE (Reconnus garants de l’environnement). Les propriétaires bailleurs doivent eux attendre juillet 2021 avant de pouvoir profiter du dispositif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *