Headline

Mobileye, Transdev et Lohr s’allient pour déployer des navettes autonomes dédiées au transport public

Mobileye, Transdev et Lohr s'allient pour déployer des navettes autonomes dédiées au transport public
Mobileye, Transdev et Lohr s’allient pour déployer des navettes autonomes dédiées au transport public © Transdev

L’équipementier israélien Mobileye, Transdev STA, entité de l’opérateur de transport public dédiée à la mobilité autonome, et le groupe industriel alsacien Lohr viennent d’annoncer une collaboration pour développer et déployer des navettes autonomes dédiées au transport public. L’objectif est “d’améliorer l’efficacité et la praticité des solutions de transport de masse”, d’après les partenaires.

Jusqu’à 16 passagers à bord
Les entreprises vont ainsi intégrer le système de conduite autonome de Mobileye, filiale d’Intel, dans la navette électrique i-Cristal, produite par le groupe Lohr. Ce véhicule peut transporter jusqu’à 16 passagers et est accessible aux personnes à mobilité réduite. Elle peut circuler à une vitesse maximale de 50 km/h.

L’alliance avec Transdev permet de toucher un large réseau de transport public. Car l’opérateur est présent dans 18 pays. En pratique, dans un premier temps, les véhicules seront testés sur route en France et en Israël afin de préparer une mise en production en 2022.
Dans un second temps, ils seront déployés au sein des réseaux de transport public en 2023 d’abord en Europe puis dans le monde entier, détaille le communiqué de presse.

Transdev opère sur le site d’ArianeGroup
Transdev participe également à une expérimentation sur le site industriel d’ArianeGroup aux Mureaux, dans les Yvelines, qui doit débutée en mars 2021 pour être pleinement opérationnel en 2022. Il assure la supervision à distance des navettes autonomes, comme il a pu le faire sur le plateau de Saclay en 2019.

De son côté, Mobileye a annoncé fin février quatre nouveaux sites pour tester des véhicules autonomes, à Paris, Tokyo, Shanghai et New York, dans le courant de l’année 2021. L’ambition affichée par l’entreprise est de commercialiser son robot taxi d’ici 2025.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *