Digital

Vinted lève 250 millions d’euros pour se développer à l’international

Vinted, le site d’achat et de vente de vêtements d’occasion en ligne, a annoncé avoir levé 250 millions de dollars le 12 mai 2021. Soit 112 millions de plus que sa précédente levée de fonds, ce qui lui avait permis de devenir la première licorne lituanienne. Cette fois-ci, elle souhaite poursuivre ses investissements dans l’expérience client et dans le développement de l’entreprise à l’international.

Vinted vaut 3,5 milliards de dollars

Si en 2019 Vinted était valorisée à 1 milliard de dollars, ce temps appartient désormais au passé. Avec sa récente levée de fonds, l’entreprise est valorisée à 3,5 milliards de dollars. Comptant 45 millions de membres à travers le monde, la firme a triplé sa base d’utilisateurs en deux ans. “Cette nouvelle levée de fonds nous confirme que nous sommes sur la bonne voie après la réussite de notre expansion en Europe”, a déclaré Thomas Plantega, le PDG de Vinted.

Ces dernières années, la plateforme affiche une croissance fulgurante, et la pandémie n’y est pas pour rien. En effet, le système d’achat et de vente de vêtements d’occasion de Vinted a beaucoup plu durant les confinements, et ce, même si elle avait été contrainte de mettre la plateforme en pause en raison de la crise sanitaire.

Une levée de fonds pour perfectionner l’expérience client

Grâce aux fonds levés auprès des investisseurs EQT Growth, Accel, Burda Principal Investments, Insight Partners, Lightspeed Venture Partners et Sprints Capital, Vinted va poursuivre ses efforts de croissance. En effet, même si, d’après Thomas Plantega, la plateforme continue son ascension “sur le même rythme en 2020 que les années précédentes”, son activité n’est pas rentable pour autant. Pour qu’elle le devienne, Vinted souhaite investir davantage dans l’expérience client. “Notre priorité est de rendre plus facile l’utilisation de la plateforme, notamment sur deux points : le service client et la confiance dans nos services. Nous voulons, par exemple, réduire le temps nécessaire pour mettre en ligne un article et celui pour résoudre un litige entre utilisateurs”, indique le PDG.

La start-up veut continuer son développement à l’international

Ces dernières années, Vinted a mis un point d’honneur à être présente sur plusieurs marchés, particulièrement en Europe, notamment aux Pays-Bas où elle a racheté United Wardrobe, au Royaume-Uni ou encore aux États-Unis. Avec cette levée de fonds, l’entreprise souhaite poursuivre sa stratégie d’expansion, déjà mise en place avec l’arrivée des transactions entre les utilisateurs de pays différents.

L’entreprise trace petit à petit son chemin, se démarquant de plus en plus de ses concurrents Depop, Patatam ou encore Vestiaire Collective. Pour poursuivre ses efforts, Vinted lancera bientôt sa plateforme dans un nouveau pays européen, qui reste encore secret. “Nous voulons reproduire le succès que nous avons rencontré sur nos marchés européens dans de nouvelles zones géographiques”, informe Thomas Plantega. Cela permettra peut-être à la start-up de s’affirmer comme référence internationale et trouver la rentabilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *