Headline

Business France lance son appel à candidatures pour participer à Money 20/20

Après une édition entièrement numérique en 2020, Money 20/20 revient sous la forme d’un salon classique. L’événement dédié à la FinTech, et plus particulièrement à l’industrie du paiement, se tiendra du 21 au 23 septembre 2021, toujours à Amsterdam (Pays-Bas). L’an passé, 20 jeunes pousses françaises avaient été choisies par Business France pour exposer sur le stand virtuel de la French Tech – aux 12 présélectionnées pour figurer au sein du pavillon France s’étaient ajoutées 8 autre suite à un concours. Une opportunité unique de rencontrer investisseurs et médias, qui participent en nombre à l’événement. De très nombreux dirigeants y assistent également : 1 400 présidents-directeurs généraux, en moyenne – ce qui représente 22 % des visiteurs. Plus d’un millier de startups, issues de plus d’une centaine de pays, font le déplacement. Et, cette année encore, Business France lance un appel à candidatures à destination des startups du secteur.

Gagner en visibilité et signer des contrats

Pour sa quatrième participation, la structure souhaite accompagner 11 jeunes entreprises innovantes françaises. Les candidates doivent évidemment être des FinTech, à l’origine de solutions bancaires ou destinées au paiement. Elles peuvent être positionnées aussi bien en B2B qu’en B2C. « Participer à Money20/20 vous donnera l’occasion d’échanger sur vos savoir-faire et solutions, d’explorer les dernières solutions, de créer de nouveaux contrats et de rencontrer vos partenaires et investisseurs de demain » , souligne Business France. Parmi les avantages offerts aux startups sélectionnées : un espace clé en main qualitatif et personnalisable, une à deux entrées au salon ; une forte visibilité dès votre inscription à travers une campagne de communication ; un programme de rendez-vous ciblés avec les différents acteurs néerlandais, luxembourgeois britanniques et irlandais ; une cohésion de délégation à travers des moments de préparation en ligne et en amont du salon ; ainsi qu’une sensibilisation à l’environnement des affaires des Pays-Bas, plus particulièrement.

Pour faire vivre l’événement tout au long de l’année, Money 20/20 organise également des événements annexes. MoneyFest, qui aura lieu du 7 au 9 juin, consiste en une série de conférences en ligne et ouvertes à tous. Global Connect, qui se tiendra du 1er au 4 juin, est l’atelier de réseautage réservé aux participants du salon physique. Il s’agit, en quelque sorte, d’un speed dating : les organisateurs préparent, pour chaque entreprise s’inscrivant avant le 21 mai, 10 rendez-vous B2B d’une vingtaine de minutes. Business France insiste sur le fait que l’événement « ne se limitera pas aux seuls acteurs du paiement ». Il concerne également ceux proposant des solutions associées – identification, courtage, certification, test, etc. Un segment qui représente, selon le membre fondateur de la French Tech et son partenaire Cartes bancaires (CB), « l’un des plus matures au sein des FinTech françaises ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *