Banque

La Bourse de Paris devrait rebondir à l’ouverture

La Bourse de Paris s’apprêtait à repartir de l’avant mardi à l’ouverture, au lendemain d’une séance lénifiante en raison de l’absence des investisseurs anglo-saxons, les investisseurs se tournant vers les indicateurs PMI et les chiffres d’inflation de la zone euro.

Le contrat à terme sur l’indice CAC 40 gagnait 0,34% une quarantaine de minutes avant l’ouverture. La veille, il avait terminé en baisse de 0,57% au terme d’une séance très calme.

Les marchés européens seront « dans l’attente de la publication des PMI manufacturiers de la zone euro », indique John Plassard, responsable de l’investissement chez Mirabaud. « Le point culminant de la semaine devrait cependant être la publication des chiffres de l’emploi américain de mai vendredi. »

Du côté des indicateurs, l’activité manufacturière a légèrement accéléré le mois dernier en Chine, atteignant son rythme de progression le plus élevé depuis le début de l’année, selon un indice indépendant.

L’agenda du jour sera dense avec la publication des indices d’activité manufacturière et la première estimation des prix à la consommation pour mai dans la zone euro.

Outre-Atlantique est également attendu l’indice d’activité manufacturière ISM pour mai.

Valeurs à suivre

Titres automobiles : le marché français est resté convalescent en mai avec une baisse des ventes de 27,28% par rapport aux chiffres d’avant la pandémie, en mai 2019, ont annoncé les constructeurs mardi.

Compagnie des Alpes : le leader mondial de l’exploitation des domaines skiables et gestionnaire de parcs de loisirs, dont le Parc Astérix, a annoncé lundi une chute sans surprise de 93,3% de son chiffre d’affaires au premier semestre 2020-2021, et dit envisager une augmentation de capital.

Getlink (exploitant du tunnel sous la Manche): la compagnie transmanche Eurostar, filiale à 55% de la SNCF, a assez d’argent en caisse pour tenir au moins jusqu’à la fin du 1er trimestre 2022 si la situation sanitaire ne s’améliore pas d’ici là, a indiqué lundi son directeur général Jacques Damas.

AB Science : la biotech française a interrompu des essais cliniques pour sa molécule phare, le masitinib, au niveau mondial, après avoir « identifié un risque potentiel de cardiopathie ischémique », selon un communiqué publié mardi.

Axa : le groupe a annoncé lundi avoir finalisé la vente de ses activités d’assurance en Grèce à son homologue italien Generali, pour 167 millions d’euros.

Saint-Gobain : le groupe a annoncé lundi qu’il avait cédé une partie de ses activités de transformation de verre en Allemagne, dans le cadre de sa stratégie « d’optimisation » de son portefeuille.

Exel Industries : l’équipementier agricole a connu un fort rebond de ses ventes au premier semestre de son exercice décalé 2020/21, et a renoué avec les bénéfices, un an après avoir subi de plein fouet les effets du premier confinement et des débuts de la pandémie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *