Headline

Simulation, IA, quantique… ces secteurs clés dans lesquels les pépites françaises cherchent à innover

Simulation, IA, quantique… ces secteurs clés dans lesquels les pépites françaises cherchent à innover
Simulation, IA, quantique… ces secteurs clés dans lesquels les pépites françaises cherchent à innover

La période actuelle, placée sous le sceau du Covid-19 et des restrictions sanitaires, n’est pas pour autant synonyme de marasme pour les entreprises françaises du numérique. Agiles et innovantes, elles n’ont pas cessé d’accélérer malgré la crise. À l’occasion du hors-série Supplément Numérique, nous avons sélectionné 25 pépites, réparties dans cinq grands domaines technologiques, qui représentent cette nouvelle vague entrepreneuriale.

Cinq domaines, car nous avons cette année décidé d’élargir la thématique de ce hors-série au-delà de la seule simulation, sur laquelle il se concentrait jusqu’à présent. Elle reste notre première catégorie, car l’excellence française en la matière, représentée par des start-up comme CosmoTech et Nextflow Software, n’est plus à démontrer. Face à l’urgence climatique, mais aussi au besoin de modéliser la propagation épidémique ou simplement de concevoir toujours mieux et plus vite, la simulation est plus cruciale que jamais. Elle sera l’un des grands enjeux de cette décennie, avec un besoin de précision toujours accru.

De la simulation aux technologies de rupture
Mais l’innovation numérique est aujourd’hui beaucoup plus large. Les progrès de la recherche en matière d’intelligence artificielle et l’automatisation qui en découle vont transformer aussi bien l’industrie et la logistique que la recherche médicale. C’est pourquoi Sanofi a fait appel à la jeune Aqemia pour trouver un antiviral contre le Covid-19. Ils ouvrent également de nouveaux champs des possibles, par exemple en matière de perception des machines, fief d’Arcure, ou de supervision des infrastructures à grande échelle, spécialité d’Alteia.

Si ces nouveaux usages sont le fruit de l’innovation logicielle, avec la création de méthodes d’apprentissage et l’analyse de toujours plus de données, ils sont aussi liés aux progrès des composants matériels qui les exécutent. Là encore, les jeunes pousses hexagonales sont à l’œuvre pour mettre au point des solutions souveraines capables de rivaliser avec les géants américains. Kalray se démarque comme un leader du calcul embarqué pour la conduite autonome, tandis que Scalinx développe des puces de conversion du signal utiles aussi bien pour la 5G que les radars militaires.

Les pépites de la french tech sont aussi très présentes dans le domaine des technologies de rupture, comme l’informatique quantique et la visualisation immersive. Celles-ci portent les enjeux du numérique pour les trente prochaines années. Pasqal développe par exemple un simulateur quantique qui sera bientôt capable de manipuler jusqu’à 1 000 qubits, tandis que Quandela se spécialise dans la photonique quantique. Pixee Medical ambitionne de son côté de révolutionner les méthodes de travail des chirurgiens en les guidant lors des opérations grâce à des lunettes de réalité augmentée. Quant à DNA Script, il a conçu une technologie d’impression 3D d’ADN à l’échelle moléculaire. Il ne fait aucun doute que l’innovation numérique sera la clé de l’essor industriel et économique de demain. Découvrez sans plus attendre les jeunes entreprises qui en sont les pionnières.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *