Digital

YouTube s’attaque à TikTok en lançant les Shorts en France

Alors que Joe Biden vient de mettre fin aux procédures de Trump à l’encontre de TikTok, Google vient d’annoncer l’arrivée des Shorts sur YouTube. La plateforme étend ainsi le programme bêta de cette fonctionnalité à l’international, et notamment en France. Depuis le 14 juillet 2021, les utilisateurs peuvent ainsi créer et visionner des vidéos courtes directement depuis le service de vidéo de Google. Au passage, de nouvelles fonctionnalités viennent d’être ajoutées aux Shorts.

YouTube Shorts s’étend vers de nouveaux horizons

Après les Reels d’Instagram, c’est au tour des Shorts de YouTube de venir concurrencer TikTok. Après un succès retentissant en Inde ou encore aux États-Unis, la fonctionnalité de vidéos courtes de Google est maintenant disponible en bêta à l’international dans plus de 100 pays (Europe, Moyen-Orient, Afrique…). La France en profite ainsi depuis ce mercredi 14 juillet.

Pour rappel, YouTube Shorts se présente sous la forme d’un concurrent à TikTok en permettant de créer et de visionner des vidéos courtes de 60 secondes maximum. Même si la plateforme de ByteDance ou encore les Reels d’Instagram ont déjà pris de l’avance sur ce type de contenu, YouTube comptabilise tout de même aujourd’hui plus de 6,5 milliards de vues quotidiennes. Une somme qui devrait très logiquement augmenter de façon conséquente suite à l’élargissement du programme bêta à de nouvelles contrées.

YouTube ne s’est cependant pas arrêté à cette simple annonce. Les Shorts profitent, en effet, désormais de nouvelles fonctionnalités. Tout d’abord, les Remix font leur apparition. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs peuvent reprendre des extraits audios de vidéos YouTube pour créer des Shorts. En plus de cela, il est désormais possible d’ajouter du texte à n’importe quel moment d’une vidéo, afficher les sous-titres automatiques, enregistrer une vidéo allant jusqu’à 60 secondes grâce à la caméra Shorts ou encore utiliser de nouveaux filtres.

Point important à prendre en compte, Google a signé un partenariat avec 250 labels et éditeurs de musique afin de permettre l’utilisation de leurs chansons dans les vidéos Shorts. Parmi les signataires de cette énorme bibliothèque musicale, nous pouvons notamment citer Universal Music Group, Sony Music Entertainment ou encore Warner Music Group. Un point positif qui pourrait permettre aux utilisateurs de déployer plus largement leur créativité que chez TikTok.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *