Editor's Brèves

Changement climatique et numérique

Fin juillet, j’étais invité à l’événement Entrée Libre à Quimper pour y donner une conférence. J’ai choisi le sujet qui m’intéresse en ce moment, à savoir rapport entre changement climatique et numérique.

La conférence a été enregistrée :

Changement climatique et numérique par Tristan Nitot

  • Les 33 premières minutes visent à expliquer le changement climatique : comment ça arrive, qu’est-ce que ça pose comme problèmes, et ce que ça implique de changer pour chacun de nous ?
  • De la 33e minute à la 37eme, le rôle positif du numérique dans la gestion de la crise climatique
  • À partir de la 37e minute :
    • Principe d’Upton Sinclair
    • Place du numérique dans la consommation d’énergie et la production de CO2 d’un français moyen
    • Comment la loi de Moore a poussé à faire de l’obésiciel
  • 49e minute : Que puis-je faire en tant qu’informaticien ?
  • 59 mn 30s : Que puis-je faire en tant que consommateur de services numériques ?

Le support de présentation (format PDF) est disponible pour ceux qui le souhaitent.

Au passage, je tiens à adresser un immense merci au Centre des Abeilles pour l’accueil, à Brigitte et tous les bénévoles pour l’organisation et à Penn Ar Web pour la logistique vidéo.

Quelques liens mentionnés dans la présentation :

Que manque-t-il dans cette présentation ?

Lors des questions / réponses (avec la participation surprise de l’ex-députée Isabelle Attard !), puis pendant le déjeuner qui a suivi, il est apparu que j’avais laissé de coté tout l’aspect collectif de l’action. C’était volontaire, mais pas dit explicitement. En effet, je voulais par principe, après avoir expliqué le problème, donner des leviers d’action concrets pour chacun, qu’il soit utilisateur ou informaticien. Mais il existe bien sûr d’autres leviers d’action collectifs, comme le vote, l’engagement politique ou associatif etc. C’est un peu l’angle mort de ma présentation (déjà vraiment très longue) et j’aurais dû le préciser, même si c’était en une seule phrase du genre « il existe des moyens d’action collectifs, mais j’ai décidé dans cette présentation de me focaliser sur les actions individuelles ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *